Portrait des membres

Commodore (à la retraite) Hans Jung

Ancien médecin général des Forces armées canadiennes

En tant que médecin chef, Commodore (à la retraite) Jung a occupé plusieurs rôles de commandement dans les Forces armées canadiennes avant de devenir Médecin général et Commandant du Groupe des Services de santé des Forces armées canadiennes. Il était responsable des soins de la santé du personnel militaire, incluant les soins de réhabilitations et de la santé mentale au Canada et dans le cadre opérationnelle à l’étranger. Il était responsable des soins des soldats FC en Afghanistan et du support médical pour la mission humanitaire canadienne en Haïti. En tant que Médecin général, Commodore (à la retraite) Jung était responsable de la formation, de l’éducation et de la régulation de tout le personnel médical ainsi que la qualité des soins dans les Forces armées canadiennes. Il a supervisé le développement de plusieurs permis de contre-mesure médical et stratégie contre les menaces en matière chimique, biologique, radiologique et nucléaire qui ne sont pas disponible dans le domaine civile.

Parmi ses accomplissements, il est très fier d’avoir été à la tête du groupe qui a créé la profession d’auxiliaire médical au Canada basé sur la profession d’adjoint au médecin dans les Forces armées canadiennes. Il est aussi responsable d’avoir intégré le système informatique CAREN au Canada. Pendant son mandat, le système des soins de la santé des Forces canadiennes a été le premier groupe des soins de santé primaires et ambulanciers canadien à être accréditer par Agrément Canada. Il a aussi parrainé le projet qui a introduit un système électronique opérationnel avec un système d'archivage et de transmission d'images pour l’échange d'information et des communications des soins de la santé à travers le Canada, à l’étranger et sur les navires des Forces canadiennes. Il fait aussi partie du groupe qui a développé dès sa conception l’Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans. Commodore Jung est de patrimoine coréen, il est le premier et le seul Canadian d’un groupe de minorité visible à être nommé Médecin général et un officier général dans l’histoire des Forces armées canadiennes.